Y à t-il vraiment une justice dans notre pays..????

La chambre d’application des peines de Grenoble a décidé contre toute attente de placer le coupable de la mort de Jean-Baptiste en liberté conditionnelle avant même qu’il ait effectué une seule journée de détention.
Cette personne a été condamnée en première instance et en appel à 5 ans de prison dont 3 fermes pour homicide involontaire, vitesse excessive (165 km/h sur la rocade de Grenoble) et slaloms entre les files de voitures, imprégnation alcoolique.
Cette décision connue seulement maintenant révolte et provoque l’indignation des victimes.
Elle a été prise uniquement parce que le condamné a à sa charge un enfant de moins de dix ans, sans tenir compte de la réalité des faits.

Dès qu’elles ont eu connaissance de cette décision, les parties civiles ont demandé que Monsieur LOURENCO RODRIGUEZ purge sa peine conformément à la condamnation et à la particulière gravité des faits, en établissement pénitentiaire sans aménagement de peine, ni libération conditionnelle.

La FFMC de la Loire s’associe totalement à la position des parties civiles et demande également que la condamnation soit appliquée.

Michel

Coordinateur FFMC42

 

Ce contenu a été publié dans Dossiers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.